Exposition-vente

Patchworks

La tradition rapporte que se sont les croisades qui ont ramené en Italie et dans le sud de la France, la technique du Patchwork trouvée en Palestine.
Développée en Grande-Bretagne à la fin du 18ème siècle, elle se répand aux Etats-Unis à l’occasion de l’immigration britannique au 19ème siècle.
Des anglaises apprennent aux femmes Amish l’art d’assembler les bouts de tissus, principe qui correspond à leur mode de vie.
En Asie, la technique historique du Sashiko japonais date de l’ère Edo, montre l’utilisation du rapiéçage et de la broderie pour prolonger l’utilisation du vêtement.
En Inde, au Pakistan, il y a toujours des artisans qui réalisent des patchworks de type Mola ou de broderies Perse.

 

Dans cette exposition/vente le public trouvera devant lui toutes sortes de techniques:
pièce appliqué, broderie Perse, molleton celtique, vol d’oie,  etc.

Le travail du patchwork consiste à faire un top avec des restes de tissu, ensuite, un molleton en coton ou en synthétique est placé sur le top et enfin une doublure.
Là, commence un autre travail, le matelassage ou le quilting, qui permet de maintenir les trois épaisseurs ensemble.